Administrer Lyon sous Napoléon – Jean-Philippe Rey

Administrer Lyon sous Napoléon
Administrer Lyon sous Napoléon

DATE DE PARUTION : 01/11/2012
EDITEUR : Du Poutan
COLLECTION : NC
EAN : 9782918607250
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 347
POIDS : 1,010 Kg
DIMENSIONS : 17 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Agrégé, docteur en histoire, Jean-Philippe Rey enseigne actuellement en classes préparatoires à Lyon. Lauréat de la Fondation Napoléon pour sa thèse consacrée à La Municipalité lyonnaise de 1805 à 1815, il nous en livre ici la substance. Son texte est mis en regard d’une très riche iconographie et des différents éclairages historiques qui permettront à chacun de se l’approprier. Il a publié en 2011, aux éditions Guénégaud, le tome 30, consacré au département du Rhône, de la série des Grands notables du Premier Empire.
Présentation de l’éditeur :
Les années du Consulat et de l’Empire sont celles de la renaissance pour Lyon. A compter du mois de septembre 1805, sous la bienveillante férule de Napoléon, une municipalité unique prend en main les destinées de la grande cité commerçante et manufacturière. Pendant une décennie, trois maires vont se succéder au service du Lyon impérial. Ces hommes, comme leurs adjoints et les membres du conseil municipal sont l’émanation de cette société des notables souhaitée par l’Empereur qui procède alors à la fusion des élites : soyeux et magistrats, banquiers et aristocrates d’Ancien régime.
Leur première mission va être de garantir la sécurité et les subsistances de plus de cent mille habitants ce qui ne les empêchera pas de faire émerger d’ambitieux projets : tracé de nouveaux axes de communication, construction de ponts ou d’établissements commerciaux, et jusqu’à l’édification d’un palais impérial.

Journal de la campagne de Russie en 1812 – M. de Fézensac

Journal de la campagne de Russie en 1812
Journal de la campagne de Russie en 1812

DATE DE PARUTION : 23/10/2012
EDITEUR : Laville
COLLECTION : Batailles essentielles
EAN : 9791090134232
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 176
POIDS : 0,275 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Raymond, Aymeric, Philippe, Joseph de Montesquiou-Fezensac (1784-1867), engagé à 20 ans comme simple soldat, est nommé colonel d’un régiment d’infanterie de ligne lors de la bataille de la Moskova et à la tête duquel il accomplira toute la campagne de Russie. Plus tard, le 4 mars 1813, il sera nommé général de brigade par l’Empereur : il a 29 ans. Il participe ensuite à la bataille de Kulm en 1813, où sa brigade est presqu’entièrement détruite.
Fait prisonnier à Dresde, il rentre en France lors de la paix de 1814. Elevé à la Pairie en 1832, il est nommé ambassadeur en Espagne en 1838-1839. Louis Philippe le fera nommer grand-croix de la Légion d’honneur en 1839. Il décède en 1867 à l’âge de 83 ans.
Présentation de l’éditeur :
Après avoir consulté de nombreux récits sur la retraite de Russie, nous pensons que celui-ci est exemplaire pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il ne néglige pas les détails qui suscitent l’intérêt, comme l’histoire de cette cantinière qui, ayant accouché en Prusse, au départ, repartit de Moscou avec sa petite fille de six mois, passa la Bérézina à cheval, de l’eau et des glaçons jusqu’au cou, tenant d’une main la bride et de l’autre l’enfant sur sa tête, et, par une suite de prodiges, acheva la retraite sans accident.
Ensuite, parce qu’il donne en même temps, autant que cela est possible, une vision cohérente de cet énorme mouvement qu’a été le déplacement de la Grande Armée. C’est ainsi qu’au moment du passage de la Bérézina, il écrit : Aussitôt que le maréchal Victor fut arrivé avec le 9ème corps d’armée et eut relevé le 2ème corps, le maréchal Oudinot vint prendre position à Bohr. Le maréchal Victor, après une affaire indécise à Tchassniki, le 14 novembre, contint le général Wittgenstein jusqu’au 22 et commença ensuite un mouvement rétrograde pour se rapprocher de la Grande Armée.
Enfin, c’est le récit d’un colonel de 28 ans, qui sera fait baron d’Empire pendant la retraite. C’est le récit d’un héros et qui en a conscience. Ne place-t-il pas en exergue ces vers de l’Enéide : « O cendres d’Illion, et vous mânes de mes compagnons je vous prends à témoin que, dans votre désastre je n’ai reculé ni devant les traits des ennemis, ni devant aucun genre de danger, et que, si ma destinée l’eût voulu, j’était digne de mourir avec vous. »

Le combat de deux Empires – La Russie d’Alexandre Ier contre la France de Napoléon – 1805-1812 – Oleg Sokolov

Le combat de deux Empires - La Russie d'Alexandre Ier contre la France de Napoléon - 1805-1812
Le combat de deux Empires – La Russie d’Alexandre Ier contre la France de Napoléon – 1805-1812

DATE DE PARUTION : 26/09/2012
EDITEUR : Fayard
COLLECTION : NC
EAN : 9782213670768
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 522
POIDS : 0,890 Kg
DIMENSIONS : 15,5 x 23,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Oleg Sokolov est le spécialiste de l’histoire napoléonienne le plus célèbre de Russie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur l’époque napoléonienne dont L’armée de Napoléon, paru en 2003 en traduction française aux éditions Commios, qui est devenu un ouvrage de référence. Son livre Austerlitz. Napoléon, l’Europe et la Russie, publié en français chez le même éditeur en 2006, a été couronné la même année par le Prix de l’ambassade de France en Russie décerné au meilleur ouvrage russe sur la France.
Egalement fondateur d’un vaste mouvement de reconstitution historique en Russie, Oleg Sokolv organise de grands spectacles historiques avec des milliers des participants. Enfin, pour ses recherches et sa contribution à la popularisation de l’histoire de France, il a été fait en 2003 chevalier de la Légion d’Honneur.
Présentation de l’éditeur :
Cet ouvrage représente sans conteste une page nouvelle dans l’histoire de l’époque napoléonienne. Oleg Sokolov y expose pour la première fois, de façon convaincante, les causes réelles de la campagne de Russie, les véritables motivations politiques et les plans stratégiques des deux camps. L’auteur rejette dans sa presque totalité la vision biaisée des réalités de la période 1805-1812, reposant sur des témoignages tardifs et filtrée par le prisme déformant des mémoires.
Toute son attention s’est concentrée sur des sources de première main, ordres, rapports, journaux, lettres, presse et littérature datant de l’époque étudiée (documents russes, français et polonais). Les résultats de cet examen comparatif sont époustouflants. Une analyse claire et profonde de l’entrelacement des faits politiques, diplomatiques et militaires, un ample tableau de l’état d’esprit des sociétés gouvernées par Alexandre Ier et Napoléon font de cet ouvrage un apport exhaustif à l’étude d’une page déterminante de l’histoire de la France, de la Russie et plus largement de l’Europe.Professeur de civilisation française à l’université de Saint-Pétersbourg, Oleg Sokolov est le spécialiste russe de l’histoire napoléonienne.
Il a été décoré de la Légion d’honneur pour ses recherches sur l’histoire des relations franco-russes.

Lettres de la campagne de Russie – 1812 – Jacques-Olivier Boudon

Lettres de la campagne de Russie - 1812
Lettres de la campagne de Russie – 1812

DATE DE PARUTION : 24/09/2012
EDITEUR : Pierre de Taillac
COLLECTION : NC
EAN : 9782364450141
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 351
POIDS : 0,435 Kg
DIMENSIONS : 14,5 x 19,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, Jacques-Olivier Boudon est professeur à la Sorbonne où il est titulaire de la chaire d’histoire de la Révolution et de l’Empire. Président de l’Institut Napoléon, il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages, parmi lesquels Histoire du Consulat et de l’Empire (Perrin, 2000), Napoléon et les cultes (Fayard, 2002), Les Habits neufs de Napoléon (François Bourin Editeur, 2009) et Napoléon et la campagne de Russie (Armand Colin, 2012).
Présentation de l’éditeur :
De la bataille de la Moskowa au franchissement de la Berezina, ces lettres font revivre l’incroyable expédition militaire qui vit les 600 000 hommes de la Grande Armée se lancer à la conquête de l’empire des tsars. A travers la correspondance de tous les acteurs – de l’Empereur au soldat anonyme -, Jacques-Olivier Boudon dresse un fascinant portrait de cette campagne, de la découverte émerveillée de Moscou aux heures terribles de la retraite.
Ces lettres – dont beaucoup n’ont jamais été lues par leur destinataire car elles ont été saisies par l’armée du tsar ou par la censure française – font voir la campagne de Russie comme jamais auparavant : à travers les yeux de Ney, de Murat, de Stendhal ou de grognards anonymes.

Les français de Moscou en 1812 – Sophie Hasquenoph

Les français de Moscou en 1812
Les français de Moscou en 1812

DATE DE PARUTION : 13/09/2012
EDITEUR : Du Rocher
COLLECTION : Histoire
EAN : 9782268074306
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 248
POIDS : 0,390 Kg
DIMENSIONS : 15 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Maître de conférence à l’université de Lille, Sophie Hasquenoph est spécialiste de l’histoire de la Russie et des ordres religieux.
Présentation de l’éditeur :
Qui aujourd’hui, évoquant l’année 1812, ne garde en mémoire une image dramatique de l’épopée napoléonienne : la ville de Moscou tout entière en flammes, une armée épuisée et affamée, affrontant avec courage le froid du grand hiver russe. Les écrivains d’hier et d’aujourd’hui ont surtout pris appui sur les témoignages des soldats de la Grande Armée ; des officiers ont saisi leur plume pour justifier, expliquer et mieux faire comprendre.
Avec la célébration du bicentenaire de 1812, nous découvrons le point de vue de la colonie française de Moscou, en privilégiant quatre témoins : un ecclésiastique, deux artistes de théâtre, un aristocrate lancé dans les affaires. Ce récit présente un nouvel éclairage sur la vie des Français emportés dans la tourmente de l’Histoire, celle de Napoléon, de la France et de l’Europe.

En ballon au siège de Paris – Souvenirs d’un aérostier – Gaston Tissandier

En ballon au siège de Paris - Souvenirs d'un aérostier, 1870-1871
En ballon au siège de Paris – Souvenirs d’un aérostier, 1870-1871

DATE DE PARUTION : 12/09/2012
EDITEUR : Editions Jourdan
COLLECTION : 1870 Carnets de Guerre
EAN : 9782874662317
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 367
POIDS : 0,462 Kg
DIMENSIONS : 14 x 21,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Alain Fillion est ancien conseiller au Plan. Son ouvrage «À la recherche de l’expédition Franklin» a été honoré d’un prix de l’Académie de Marine.
Présentation de l’éditeur :
Le travail de Gaston Tissandier, remarquablement écrit, a abouti à un récit captivant : celui du premier combattant aérien de l’Histoire. C’est aussi une source d’informations sur les évènements militaires et politique de la guerre et un récit, un témoignage humain qui rend compte des souffrances des Français au fil des jours. Gaston Tissandier, professeur de chimie à l’Association Polytechnique et son frère Albert, déjà familiarisés avec les ascensions scientifiques, offrent immédiatement leurs services au Directeur des Postes lors du siège de Paris par les Prussiens.
Dès le lendemain, ils décollent pour mettre au point un service de renseignements et de courrier avec le reste du pays et le gouvernement français réfugié à Tours. C’est Gaston Tissandier qui fera notamment sortir et entrer Gambetta de la capitale, toujours à bord de ballons. Soixante-quatre ballons franchiront ainsi les lignes ennemies pendant la durée du siège de Paris. Cinq d’entre eux seront fait prisonniers, deux autres seront perdus en mer.
Ils enlèveront dans les airs 64 aéronautes et 91 passagers. L’ultime voyage de Gaston Tissandier, depuis Rouen vers Paris, est une véritable épopée. Pris dans le mauvais temps, il dérive et frôle la capture. Tracté au sol par les gardes mobiles, il déchire son enveloppe. Monté sur un autre ballon, notre héros finira par être nommé capitaine et chef des aérostiers. Le récit de ses ascensions en ballon est une mine d’informations sur les premiers balbutiements de l’aérostation militaire.
On retrouve chez lui la maîtrise technique et le courage, mais aussi l’enthousiasme et l’émerveillement de l’enfance.

Napoléon III – Eric Anceau

Napoléon III
Napoléon III

DATE DE PARUTION : 30/08/2012
EDITEUR : Tallandier
COLLECTION : Texto
EAN : 9782847349641
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 750
POIDS : 0,418 Kg
DIMENSIONS : 12 x 18 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Eric Anceau enseigne à l’université Paris-Sorbonne et à l’IEP de Paris. Il est considéré comme l’un des meilleurs connaisseurs de l’histoire du XIXe siècle.
Présentation de l’éditeur :
Louis Napoléon Bonaparte a été à la fois fils de roi, neveu de l’empereur Napoléon Ier, comploteur, prisonnier, proscrit, premier président de la République, dernier souverain régnant de notre histoire. Figure majeure du XIXe siècle, il en incarne l’esprit, la diversité et les contradictions : homme de réflexion et d’action, romantique et réaliste, autocrate et démocrate, autoritaire et libéral, réactionnaire et progressiste, fils de l’Eglise et de la Révolution, apôtre de la paix et fauteur de guerre.
Complexe, il a longtemps été incompris, il suscite toujours passions et jugements contradictoires. Hugo le surnomma  » Napoléon le Petit  » le dépeignit comme un  » nain immonde « , alors que Pasteur considérait son règne comme l’un des plus glorieux de tous les temps. Qui était réellement Napoléon III ? Après 15 années de recherches dans des milliers d’ouvrages et d’archives inédites, Eric Anceau dresse enfin un portrait objectif et passionnant de cette figure incontournable de l’histoire de France.

L’aveuglement de Napoléon – Russie 1812 – Bernard Coppens

L'aveuglement de Napoléon - Russie 1812
L’aveuglement de Napoléon – Russie 1812

DATE DE PARUTION : 29/08/2012
EDITEUR : Jourdan
COLLECTION : Carnets de guerre 1789-1815
EAN : 9782874662300
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 320
POIDS : 0,400 Kg
DIMENSIONS : 14 x 21,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Bernard Coppens, spécialisé dans la période 1789-1815, a publié des documents historiques et plusieurs études sur la bataille de Waterloo. Chercheur et illustrateur d’Histoire, son travail l’amène à porter un autre regard sur les événements.
Présentation de l’éditeur :
Le 24 juin 1812, Napoléon pénètre dans l’Empire russe à la tête du plus grand rassemblement de troupes jamais vu à ce jour : la Grande Armée, composée d’un demi million d’hommes de toutes les nationalités d’Europe. Pour Napoléon, il s’agit d’obliger la Russie à appliquer le blocus dirigé contre l’Angleterre. Car si celle-ci est vaincue, il sera le maître du monde. Au terme d’une marche harassante dans les immensités de la Russie, à la recherche de la bataille que les Russes lui refusent obstinément, Napoléon ne pourra les affronter qu’à Borodino.
Mais il a déjà perdu les trois quarts de ses effectifs, épuisés par les marches interminables ou morts de faim. Vainqueur, il entre à Moscou le 14 septembre, mais le gouverneur Rostopchine fait incendier la ville. Sourd aux prières de son entourage, Napoléon s’y attarde dans l’espoir de négociations de paix. Ce n’est que le 19 octobre qu’il se décide à opérer sa retraite. Trop tard ! Le terrible hiver russe survient, qui anéantit ce qui restait de la Grande Armée.
Malgré les avertissements qui lui ont été prodigués, l’Empereur est tombé dans le piège que lui ont tendu les Russes. Il ne se remettra jamais de cette catastrophe. Comment un des plus grands génies militaires de tous les temps a-t-il pu s’aveugler à ce point ? Pour la première fois, les témoignages rassemblés ici, provenant de membres de l’Etat-major général, apportent un éclairage nouveau sur cette question.
En accompagnant Napoléon jour après jour, en lisant les observations de ses proches, on voit un homme, convaincu de son génie, qui a perdu le sens des réalités et qui va entraîner son armée dans une des plus épouvantables catastrophes de l’Histoire. Une vision nouvelle de la Campagne de Russie.

Souvenirs de la campagne de Russie en 1812 – Adrien de Mailly

Souvenirs de la campagne de Russie en 1812
Souvenirs de la campagne de Russie en 1812

DATE DE PARUTION : 22/08/2012
EDITEUR : Bernard Giovanangeli
COLLECTION : Editions du Grenadier
EAN : 9782758700951
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 173
POIDS : 0,246 Kg
DIMENSIONS : 14 x 22,5 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Adrien-Augustin-Almaric, comte de Mailly, marquis de Nesle et prince d’Orange, (19 février 1791, Mailly-Raineval – 1er juillet 1878, château de la Roche-Mailly), est un militaire et homme politique français.
Présentation de l’éditeur :
Adrien de Mailly entre à dix-neuf ans à l’Ecole de cavalerie de Saint-Germain-en-Laye. Il en sort avec l’épaulette en 1811. Il sert alors dans un régiment de carabiniers, le 2e, avec lequel il fait la campagne de 1812, du Niémen à Moscou et de Moscou au Niémen. Après son retour à Paris, le jeune officier rédige ses souvenirs sur la funeste expédition de Russie. « Je sais qu’il ne sera jamais possible à aucun peintre ni à aucun historien de rendre à l’imagination l’horreur de nos souffrances et l’immensité de ce désastre » écrit l’auteur.
Son récit personnel, émaillé de descriptions, constitue pourtant une chronique saisissante de la catastrophe de 1812 et classe Mailly parmi les témoins sincères des guerres de l’Empire.

Le souvenir de 1870 – Histoire d’une mémoire – Jean-François Lecaillon

Le souvenir de 1870 - Histoire d'une mémoire
Le souvenir de 1870 – Histoire d’une mémoire

DATE DE PARUTION : 28/06/2012
EDITEUR : Bernard Giovanangeli
COLLECTION : Second Empire et guerre de 1870
EAN : 9782758700975
Caractéristiques :
RELIURE : Broché
NOMBRE DE PAGES : 253
POIDS : 0,430 Kg
DIMENSIONS : 15,8 x 24 cm
ILLUSTRATIONS : NC
FORMAT NUMERIQUE : Non
À propos de l’auteur :
Jean-François Lecaillon est docteur en histoire. Le souvenir de 1870 s’inscrit dans un cycle d’ouvrages consacrés par l’auteur à la guerre de 1870.
Présentation de l’éditeur :
La guerre de 1870 est un épisode majeur de l’histoire de France. La victoire des armes allemandes met à bas un régime, ampute les provinces de l’Est et provoque la révolution à Paris. Ces traumatismes bouleversent le climat moral du pays vaincu. Comment les Français ont-ils témoigné de l’Année terrible dans les lettres et les autobiographies militaires qu’ils ont écrites ? Comment le souvenir de 1870 s’est transformé au fil du temps en fonction des enjeux de politique intérieure et extérieure ? A partir de l’exemple de 1870, l’auteur développe une réflexion passionnante autour de l’idée de mémoire et éclaircit la construction et la perpétuation des mythes nationaux.

Suivez l'actualité du livre napoléonien, Révolution, Premier et Second Empire